Dolus an virtus, quis in hosta requirat

Dolus an virtus, quis in hosta requirat

vendredi 12 octobre 2007

Planche 2




















L'hésitation entre un "Bâtard de Kosigan" silencieux ou non sur cette page a été longue: d'un côté c'est un homme qui est souvent capable de démêler des situations grâce à la parole...de l'autre, il pleut, il est fatigué et il se doute que ces gars là n'ont pas vraiment la fibre de la communication...





C'est donc la version silencieuse qui l'a emporté dans le projet définitif.




La version du haut (avec un style d'expression un peu moins "oral") est finalement celle que nous adoptons pour le moment.



.





+ ou -, SI VOUS AIMEZ OU NON CETTE PLANCHE _ mis en place le 12 janvier 2008.






9 commentaires:

Le Parcheminé a dit…

Il faudrait configurer le blog pour faire apparaitre plusieurs billets à la suite (au moins 10), parce que j'ai peur que les gens n'aillent pas voir les sujets plus anciens, d'une part, et parce que les archives risquent de ne pas être référencées ou mal référencées.
Mais bon, moi ce que j'en dis, c'est pour aider.
Qu'on se le dise !

Edouard Chevais-Deighton a dit…

Salut le parcheminé
Le fait est que je comprends tes réserves mais que ce blog est conçu un peu dans l'esprit d'un site et que les liens permettent de découvrir tous les aspects de la BD comme un dossier envoyé aux éditeurs. Ce que nous pourrions éventuellement faire, c'est regrouper tous les personnages mais je ne sais pas trop comment faire pour que 'lon ne se retrouve pas avec tout d'affiché et donc de ce fait un épouvantable bordel. ;)
Ed

Sylvain a dit…

Faites gaffe aux fautes dans les bulles, ça la fout mal et c'est dommage, surtout que les pages sont de bonne facture.

Fabien a dit…

Effectivement Sylvain...Déja la dernière fois...:)
Une version sans faute existe depuis longtemps, mais cette ancienne page s'est glissée là par erreur.
Cela devrait être corrigé maintenant.

Pennylane78 a dit…

La qualité graphique des planches est superbe, je n'aime pas trop les dialogues. Compte tenu du caractère historique et de la qualité des dessins on peut imaginer des dialogues mieux écrits, dans un français plus rigoureux, une syntaxe impeccable serait un gage de qualité supplémentaire.
On reconnait certaines influences intéressantes.
Bonne chance...

Fabien a dit…

Ah! Pennylane, un si joli pseudo...quel dommage que vous ne goûtiez pas la saveur du language cru des gens du peuple des temps anciens et des races oubliées... Oui, à l'évidence cet Ogre n'est guère éduqué...mais le faire parler comme Racine aurait été un anachronisme, autant qu'il aurait été maladroit de mettre dans sa bouche les mots d'un Lancelot du Lac ou d'un Ivanhoë...

Je pense heureusement que d'autres passages, mettant en scène des personnages de meilleure extraction vous plairont peut-être davantage.

J'avoue avoir choisi sciemment un vocabulaire plus proche de la rudesse réelle du Moyen-Age pour sortir un peu du médiéval fantastique trop asseptisé (à mon goût), un peu à l'anglo-saxonne, dans lequel le moindre garçon d'écurie parle comme si il avait été à l'Université et agit comme si il était l'égal d'un noble...

Déformation professionnelle oblige: j'aime ce qui a du goût et de la force autant que ce qui est habile et délicat...Le laid fait ressortir le beau et le beau seul est fade...Et je pense pouvoir vous le prouver si, finalement un jour, ces aventures paraissent et que vous me faites l'honneur de les lire :)

Sandust a dit…

Personnellement j'adore le style des dialogues, je trouve que ça donne de la vie aux dessins et c'est très sympa.

J'espère avoir bientôt l'occase de trouver la suite dans les bacs.

Anonyme a dit…

:love!
Cette planche est fabuleuse.
je suis fan

Thom` a dit…

Vraiment très sympathique comme planches.

Les dessins et dialogues sont supers.

Bonne chance pour la suite. =)